OPACITÉS FLOTTANTES DU VITRÉ

 

QU’EST-CE QUE LES OPACITÉS  OU « CORPS FLOTTANTS » DU VITRÉ (CFV) ?

 

Les CORPS FLOTTANTS DU VITRE et OPACITES CRISTALLINES DU VITRE (CFV) sont des agrégats intra vitréens, plus ou moins gros, denses ou filamenteux, flottant dans le gel vitréen, devant la macula et pouvant gêner la vision.
 

 

QUI PEUT ÊTRE ATTEINT DE CFV ?
 

Les personnes de 50 ans et plus représentent 90 % des cas. Les hommes et les femmes peuvent être atteints.
Il n’y a pas de transmission héréditaire. Le risque de CFV dans l’autre œil est > 20% dans les formes spontanées, plus encore dans les formes secondaires comme dans les inflammations bilatérales, ou chez les myopes forts.

Leurs formes sont floconneuses, allongées en virgule ou rondes voire ponctiformes.

Ils apparaissent à la suite d’un décollement du vitré, d’une hémorragie vitréenne partielle, d’une inflammation vitréenne, ou de constitution spontanée comme les opacités cristallines (hyalopathie astéroïde).

Après leur apparition, certains sont susceptibles de disparaître seuls, mais passé un délai de 3 à 6 mois, il n’y a plus d’espoir qu’ils se résorbent davantage.

 

 

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DES CFV ?
 

Les signes apparaissent généralement brutalement, d’un jour à l’autre, à l’occasion d’un décollement du vitré et/ou d’une hémorragie du vitré.
Les opacités peuvent également s’accroître très progressivement en cas de HYALOPATHIE ASTEROÏDE jusqu’à devenir trop gênantes pour être tolérées.

Il n’y a
aucune douleur ressentie, l’œil n’est pas rouge et extérieurement normal.

Les symptômes sont uniquement visuels : TROUBLE DE LA VUE A TYPE D’OCCULTATIONS PASSAGÈRES, nécessitant des clignements ou mouvements oculaires pour les déplacer de l’axe visuel, voire BAISSE DE L’ACUITÉ quand ils ne sont plus déplaçables et occultent en permanence la macula.

Les FORTS MYOPES sont très souvent atteints de CFV et la gêne fonctionnelle qu’ils induisent est plus intolérable pour eux que pour les autres patients.

 

 

 

FAUT-IL CONSULTER EN URGENCE ?     OUI


L’apparition brutale de corps flottants en nombre, et surtout s’ils sont accompagnés d’éclairs ou flash (souvent bleutés) témoignent d’un DECOLLEMENT POSTERIEUR DU VITRE, auquel peut s’associer un décollement de rétine.
Un examen du FOND D’ŒIL est impératif dans les meilleurs délais, idéalement dans les 48 à 72h.
Quand le diagnostic de CFV simples (sans décollement de rétine) est confirmé, le traitement doit être effectué dans le délai souhaité par le patient.

Il n’y a aucun impératif à opérer et seule la gêne subjective impose leur aspiration.

Si un décollement de rétine est associé, l’opération est impérative et urgente.

 

 

QUELS EXAMENS SONT REALISES ?

- Un examen du FOND D’ŒIL (avec dilatation de la pupille) suffit à établir le diagnostic.
Il permettra également de vérifier l’intégrité de la périphérie rétinienne
(recherche de décollement ou déchirure de la rétine), et l’examen complet du cristallin (cataracte ?).

- Un
OCT (optical coherent tomography) vérifie l’intégrité de la macula, ainsi que ses paramètres associés (traction, œdème maculaire, soulèvement…). L’OCT est indispensable.

- Une
BIOMETRIE peut être effectuée si une cataracte est associée.

 

 

QUEL EST LE TRAITEMENT DES CFV ?

Il est uniquement CHIRURGICAL (VITRECTOMIE).
Aucun traitement médical n’est applicable avant l’opération.

Il n’y a pas d’espoir de résorption spontanée, sans chirurgie, 6 mois après leur apparition.

Comme pour toute opération, une CONSULTATION PRE-ANESTHESIE doit être effectuée entre 2 mois et 3 jours avant l’opération.

 

COMMENT SE DÉROULE LA VITRECTOMIE POSTÉRIEURE ?

L’intervention se déroule dans un bloc opératoire spécialisé en chirurgie de la rétine, sous microscope.

PROCÉDURE :
On réalise 3 orifices de 0.6mm de diamètre dans le blanc de l’œil (sclère). Après avoir aspiré le « corps vitré » (VITRECTOMIE), et avoir contrôlé et complété son détachement de la rétine, on réalise fréquemment un CERCLAGE LASER PERIPHERIQUE PREVENTIF.

Cette microchirurgie dure environ 30 minutes.
Il n’y a aucune suture. Il n’y a généralement pas de gaz injecté dans l’œil, sauf exception.

Si une cataracte existe lors du diagnostic, elle peut gêner l’opération rétinienne, et une CHIRURGIE COMBINÉE (CATARACTE + VITRECTOMIE) peut être proposée et réalisée simultanément.

 

L’opération est effectuée sous ANESTHESIE LOCALE associée à un décontractant, dans la majorité des cas. Une anesthésie générale peut rarement être proposée (myopie forte, cas particuliers…).
Il est indispensable d’être A JEUN durant les 6 heures qui précèdent l’intervention. L’anesthésiste, lors de la consultation pré-anesthésie, vous indiquera quels traitements vous serez autorisé à prendre pendant cette période de 6 heures.

IL N’EST PAS NECESSAIRE DE STOPPER SON TRAITEMENT ANTI-COAGULANT (SIMTROM* PREVISCAN* COUMADINE*…) NI FLUIDIFIANT (KARDEGIC* PLAVIX* PRADAXA* ELIQUIS*…)

 

 

QUELLES CONSIGNES POST-OPERATOIRES RESPECTER ?
 

INSTILLER LES COLLYRES PRESCRITS en respectant scrupuleusement la prescription.

VOUS POUVEZ VOUS DOUCHER et vous laver les cheveux, en fermant bien l’œil opéré pendant la toilette. Il faut instiller vos collyres en sortant de la douche.
Il est interdit de mettre la tête sous l’eau (baignoire, piscine ou mer…) pendant 3 semaines (risque infectieux).

IL N’Y A PAS DE POSITION PARTICULIÈRE A CONSERVER, sauf s’il a été procédé à une injection de gaz, ce qui est rare et vous sera alors expliqué.

 

LA GUÉRISON ET LA RÉCUPERATION VISUELLE ?  +/- 2 SEMAINES

Pendant une semaine environ la vision peut-être légèrement trouble. Il faut boire abondament (1,5 l/j).
Après 7 jours, la vision s’améliore rapidement le premier mois, puis plus lentement ensuite, pendant 3 mois!

 

Si vous n’aviez pas été opéré de cataracte avant ou pendant l’opération de VITRECTOMIE, attendez-vous à ce que la cataracte se développe dans les 6 à 36 mois après la chirurgie.

 

 

QUESTIONS FRÉQUENTES :
 

EST-CE QUE CA FAIT MAL ?   NON
Ni pendant, ni après l’opération. Les opérés se plaignent généralement d’une simple sensation de « grain de sable ». Tout au plus un simple antalgique comme le PARACETAMOL suffit à soulager l’inconfort des 48 premières heures.
 

EST-CE NORMAL SI JE N’Y VOIS PAS ?   NON sauf si…
Si du gaz a été injecté en fin d’intervention, la vision est réduite à la perception de la lumière, des formes et silhouettes, et de quelques couleurs. La vision se rétablit progressivement au fur et à mesure de la résorption du gaz, d’abord dans le champ visuel supérieur puis vers le bas.
 

EST-CE NORMAL SI JE VOIS UNE ZONE D’OMBRE APPARAITRE DANS MON CHAMP VISUEL?  NON
Cette situation est très rare, mais elle peut correspondre à un décollement de rétine secondaire.
Il est important d’en avertir votre chirurgien rapidement.

 

QUAND POURRAI-JE……. ?
- Me doucher ? .........................................LE LENDEMAIN de l’opération
- Me laver les cheveux ? ..........................48 H après l’opération
- Me maquiller ? ........................................7 JOURS
- Me frotter les yeux ? ...............................7 JOURS sans exagération
- Me baigner en piscine ou en mer ? .........3 SEMAINES
- Prendre l’avion ? .....................................48H si impératif !!     un suivi de 15 jours est raisonnable
- Monter à la montagne > 1000m ? ...........24 H en l’absence d’injection de gaz
- Reprendre le sport ? ...............................1 MOIS (sauf vélo d’appartement 1 semaine)
- Arrêter mes collyres ? .............................1 MOIS

 

 

QUELS SONT LES SYMPTÔMES INQUIETANTS ?
 

- ŒIL DOULOUREUX   surtout si la douleur est croissante et pulsatile
-
ŒIL DE PLUS EN PLUS ROUGE   surtout s’il est aussi douloureux
-
DÉGRADATION DE LA VISION APRÈS UNE PHASE D’AMÉLIORATION
- SÉCRÉTIONS PURULENTES CROISSANTES


SI UN OU PLUSIEURS DE CES SIGNES APPARAISSENT, CONTACTEZ- NOUS !

 

Pour d’autres renseignements sur le sujet, téléchargez la fiche de CONSENTEMENT éditée par la SOCIÉTÉ FRANÇAISE D’OPHTALMOLOGIE.
Il est indispensable de la LIRE avant l’opération, et la remettre au chirurgien SIGNÉE :

FICHE SFO - VITRECTOMIE