LES INJECTIONS INTRA-VITRÉENNES

 

QU’EST CE QU’UNE IVT ?

 

Une IVT (Intra Vitreal Therapy), est l’injection d’un traitement actif directement dans l’œil, dans la cavité vitréenne.
Ce mode thérapeutique permet d’apporter directement et uniquement dans l’œil, un faible volume de produit (0,05cc), à une concentration élevée, avec une diffusion extra-oculaire minimale, et une efficacité oculaire maximale.

 

 

 

 

COMMENT SE DÉROULE UNE IVT ?

 

Une IVT est effectuée dans une salle dédiée (dite salle blanche) qui n’est ni une salle d’opération, ni un simple bureau.

Le patient est allongé sur un fauteuil inclinable, confortablement.

On réalise une désinfection superficielle péri-oculaire, et une anesthésie de l’œil par collyres, instillés à plusieurs reprises.

Après avoir mis en place un petit champ stérile collant autour de l’œil concerné, l’injection est effectuée en un temps très bref et imperceptible.

L’IVT proprement dite dure 2 secondes. L’aiguille est extrêmement fine (30 gauge) ce qui rend le geste TOTALEMENT INDOLORE.


L’œil est ensuite rincé des résidus d’anesthésie et de désinfectant qui pourraient irriter. Une pommade de confort est appliquée.

Pas de pansement (sauf demande expresse du patient).

Aucun traitement antibiotique pré ou post injection n’est nécessaire.


Le temps passé en salle d’injection est de 5 minutes.

 

photo patient allongé + photo rapprochée injection+ vidéo IVT

 

 

QUELS SONT LES PRODUITS INJECTÉS ?
POUR QUELLES MALADIES ?

 

Actuellement 3 types de produits sont utilisés dans les IVT, pour différentes indications :

  • LES ANTI-VEGF : EYLEA*   LUCENTIS*
  • LES ANTI-INFLAMMATOIRES : OZURDEX*    KENACORT*
  • LES ANTIBIOTIQUES : VANCOMYCINE, CEFUROXIME, …

 

Les Anti-VEGF sont utilisés dans :

  • la DMLA,
  • l’Occlusion Veineuse Rétinienne,
  • la Rétinopathie Diabétique,
  • la Maculopathie Myopique,
  • possiblement le Glaucome Néovasculaire

    Les Anti-VEGF sont des anticorps synthétiques, dirigés contre le VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor), qui est un stimulant de la prolifération des vaisseaux (anormaux surtout).
    En résumé, les Anti-VEGF inhibent la prolifération néovasculaire et l'oedème qu'ils induisent.

 

Les Anti-Inflammatoires sont utilisés dans :

  • l’Occlusion Veineuse Rétinienne,
  • l’Oedème Maculaire Diabétique,
  • l’Oedème Maculaire Inflammatoire,
  • les Inflammations du segment postérieur (UVÉITES).

 

Les Antibiotiques sont utilisés dans :

  • les Infections bactériennes intraoculaires déclarées,
  • la Prévention d’infection bactérienne post-opératoire.

 

 

QUELLES SONT LES RECOMMANDATIONS ASSOCIÉES AUX IVT ?

 

- Il est contre indiqué de réaliser une IVT, si vous avez une CONJONCTIVITE
ou une KÉRATO-CONJONCTIVITE bactérienne ou virale active (notamment herpétique).
Il faut attendre sa guérison avant d’injecter, au risque de propager l’infection superficielle à l’intérieur de l’œil.
Si tel est le cas, signalez le à votre ophtalmologiste, afin de reporter l’IVT et vous prescrire le traitement adapté à sa guérison.

 

- Il est fortement recommandé de ne pas :

  • se frotter l’œil ……………………………… Pendant 48h
  • mettre l’œil sous l’eau ……………………. Avant 3 jours
  • porter de lentille de contact ……………... Avant 3 jours

 

- La reprise du traitement habituel par collyre (Glaucome, Œil sec, …) est autorisée dès le soir de l’injection.

 

 

A QUEL RYTHME DOIT-ON RÉPÉTER LES INJECTIONS ?

 

Cela dépend de la durée de vie du produit dans l’œil, et de la réponse au traitement.

Normalement, la durée de vie :
- des ANTI-VEGF est de …………………….... 1 mois ………………... 1 IVT par mois
- de l’ OZURDEX® est de ……………………. 4 à 6 mois ……………. 1 IVT par 4 à 6 mois
- des antibiotiques est de ………………....... 3 jours ……………….. 1 IVT tous les 3 jours

 

Si la réponse au traitement est bonne, la fréquence du traitement est réduite,
et l’espacement entre 2 IVT s’accroît.

 

PENDANT COMBIEN DE TEMPS DOIT-ON POURSUIVRE LES INJECTIONS?

- Le traitement du DIABÈTE et de l' OCCLUSION VEINEUSE RÉTINIENNE nécessite le maintien +/- espacé des IVT pendant 6 à 36 mois, parfois plus.

- Le traitement de la DMLA humide requiert un traitement chroniqueet l'on ignore s'il pourra être interrompu un jour, même si les injections finissent par être très espacées (2 à 4 IVT par an).

 

 

 

D'autres informations sur la fiche de consentement éditée par la SOCIÉTÉ FRANÇAISE D'OPHTALMOLOGIE:

FICHE SFO - INJECTION INTRA-VITRÉENNE